Comme vivant de mes rêves.. de nos rêves que nous partagions
Deux univers, complémentaires, que je vois dans ses yeux magnétiques.
Et il m’est impossible de souhaiter découvrir autre univers que le sien.
Il m’est impossible de penser aux caresses d’une autre.
Impossible de chasser ce regard de mes rêves.
Sa poussière de fée a piégé mon coeur, capturé mon esprit : je vole à jamais vers le Pays Imaginaire lorsqu’elle est à mes côtés.
Son parfum embaume mes nuits, sa magie imprègne mes sens.
Je n’ai jamais pensé avoir une seconde chance à ce jeu que l’on appelle communément amour.
Il s’agit plutôt là de passion, de déchirements, de retrouvailles, de jalousie, d’orgueil, mais surtout d’intense passion d’une attirance inexplicable, comme régit par le destin - ou par un lointain passé.
Sa flamme n’a jamais cessé d’embraser le foyer de mon coeur, réchauffer ce qu’il en était de glacé et rassembler ce qu’il en restait de cristaux pour se consacrer à comprendre sa nature singulière et fougueuse.
Je ne sais pas montrer que j’aime, ou peut-être que j’aime mal. J’y laisse mon âme chaque fois qu’elle me quitte, chaque pétale se fane un à un, mais renaît tour à tour dans son sourire.

Comme vivant de mes rêves.. de nos rêves que nous partagions

Deux univers, complémentaires, que je vois dans ses yeux magnétiques.

Et il m’est impossible de souhaiter découvrir autre univers que le sien.

Il m’est impossible de penser aux caresses d’une autre.

Impossible de chasser ce regard de mes rêves.

Sa poussière de fée a piégé mon coeur, capturé mon esprit : je vole à jamais vers le Pays Imaginaire lorsqu’elle est à mes côtés.

Son parfum embaume mes nuits, sa magie imprègne mes sens.

Je n’ai jamais pensé avoir une seconde chance à ce jeu que l’on appelle communément amour.

Il s’agit plutôt là de passion, de déchirements, de retrouvailles, de jalousie, d’orgueil, mais surtout d’intense passion d’une attirance inexplicable, comme régit par le destin - ou par un lointain passé.

Sa flamme n’a jamais cessé d’embraser le foyer de mon coeur, réchauffer ce qu’il en était de glacé et rassembler ce qu’il en restait de cristaux pour se consacrer à comprendre sa nature singulière et fougueuse.

Je ne sais pas montrer que j’aime, ou peut-être que j’aime mal. J’y laisse mon âme chaque fois qu’elle me quitte, chaque pétale se fane un à un, mais renaît tour à tour dans son sourire.

I still dream of her eyes, the wildness of her eyes
As a wolf hiding in the woods, brilliant, hypnotic.
I lost my mind for a kiss on her soft lips, red as heart.
I fell in love with her soul, for the good I saw in her, for the kindness behind her rage.
I don’t know anything about love, but passion is red.

I still dream of her eyes, the wildness of her eyes

As a wolf hiding in the woods, brilliant, hypnotic.

I lost my mind for a kiss on her soft lips, red as heart.

I fell in love with her soul, for the good I saw in her, for the kindness behind her rage.

I don’t know anything about love, but passion is red.